Téléphone   06.58.86.04.46

Mercedes Benz Classe V

07 septembre 2014

Mercedes Benz Classe V

Le Viano, devenu Classe V

Les grandes familles disent merci au Mercedes Classe V : 5,14 m, jusqu'à huit vraies places à bord. Mais luxe, espace et Etoile ont un prix : 42 480 € minimum, à peine moins dans sa version « courte » de 4,90 m.

 

Les grands monospaces ne sont plus dans l’air du temps : 14 000 ventes en France en 2013 (- 37%). Dommage, car ils sont utiles. Voire parfois indispensables, comme le Viano, devenu Classe V à l’occasion de son changement de génération pour souligner son nouveau statut au sein de la gamme Mercedes. Jadis, le Viano était la déclinaison civile de l’utilitaire Vito. Aujourd’hui, ordre inversé : le Classe V vient en premier. Le Vito suivra, avec une face avant différente. Mais la recette est toujours la même : un colosse aux talents de transformiste, capable de transporter douillettement troupe et bagages. 

 

Un monospace très accueillant

Avec 5,14 m de long, le Classe V en impose sur la route. Reprenons point par point. Un colosse : 5,14 m, ligne taillée au fil à plomb, toit haut perché (1,88 m) mais moins que celui du VW Multivan (1,97 m) afin d’entrer sans crainte dans les parkings souterrains. 

 

A ses côtés, un Grand Espace se sent chétif : 28 cm plus court, 8 cm plus bas. Pour mouvoir un tel gabarit, le moteur 200 CDI 136ch est à la peine: 13,8 s de 0 à 100 km/h. 

 

Le bloc 220 CDI lui sied mieux : 163ch, 11,8 s. D’autant que ce quatre-cylindres, remanié (turbo à double étage, Stop&Start) n’attire plus les foudres du malus : 900 € d’amende, contre 4 000 € du temps du Viano… 

 

Des talents de transformiste : les quatre sièges antérieurs glissent sur des rails pour moduler l’espace arrière, ceux du rang central s’installent dos à la route pour faire salon autour d’une table repliable (option à 802 euros). 

Avec le pack Couchette (1 039 €), le Classe V devient chambre : sièges formant lit, vitrage surteinté. Mais à une surface de chargement plane en configuration deux places, le Classe V préfère le confort offert par des « captain chairs » à assise épaisse : ses sièges arrière ne s’escamotent pas dans le plancher.

 

 

Bilan de l’essai Mercedes Class V

Le Classe V possède tous les talents requis pour  faire le bonheur d’une grande famille : puissant diesel, espace, modularité, confort, luxe. Mais les fait cher payer : 43 525 € en 220 CDI, avec jantes acier et une seule porte arrière coulissante. 

Deux motifs de consolation, toutefois. A équipement comparable, son seul rival, le Multivan (4,89 m) évolue dans les mêmes eaux avec un TDI 140. Et une version « courte » (4,90 m, coffre de 600 l) devrait abaisser ses tarifs d’environ 800 € à l’automne. 

On aime 

  • Le véhicule idéal pour une grande famille
  • Le malus ramené de 4 000 € à 900 €
  • La modularité et le luxe intérieur


On regrette 

  • Le prix, très haut placé
  • Les sièges arrière non escamotables
  • La ligne, trop carrée



Fiche technique Mercedes Classe V

Longueur : 5,14 m 
Largeur : 1,93 m 
Hauteur : 1,88 m 
Empattement : 3,20 m 
Volume de coffre : de 1 030 à 4 630 litres 
Réservoir : 57 litres 
Pneus : 205/65 R16 
Roue de secours : non, kit de réparation 
Poids : 2 075 kg 

Moteur : diesel, 4 cylindres à turbo double étage 
Cylindrée : 2 143 cm3 
Puissance : 163 ch à 3 800 Nm 
Couple : 380 Nm de 1 400 à 2 400 tr/min 
Transmission aux roues arrière 
Boîte de vitesses : BVM 6  (BVA 7) 

Vitesse maximale : 194 km/h (195) 
De 0 à 100 km/h : 11,8 s (10,8) 

Consommation mixte : 5,7 l/100 km 
Rejets de CO2 : 149 g/km 
Malus écologique : 900 € 

L'histoire de Aixam L'histoire de Volvo