Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Daewoo

14 mars 2014

L'histoire de Daewoo

L'histoire de Daewoo

Le constructeur sud-coréen Daewoo devient Chevrolet en 2005

 

 

L’industrie automobile japonaise avait entamé son expansion dans les années 70 en commercialisant ses produits dans le monde entier. Son voisin, la Corée du Sud, suivant ses traces avec un léger décalage temporal. Ce n’est qu’au début des années 90 que les modèles bon marché de Hyundai, Kia et Daewoo sont introduites sur les marchés des voitures petites et compactes en Europe. L’entreprise Daewoo, fondée en 1937 et fabricant automobile le plus ancien de Corée du Sud, coopérait avec le fabricant américain GM dans son offensive d’exportation. En 1995, Daewoo présente ainsi sa petite voiture Daewoo Nexia, conçue sur la base de l’Opel Kadett. Elle était le premier modèle destiné aux marchés européens depuis la petites voiture Daewoo Tico. Grâce à leur petite Daewoo Matiz conçue entièrement par eux, les Sud-Coréens ont pu percer le marché européen trois ans plus tard. Dans le cadre de la consolidation de l’industrie automobile sud-coréenne à la fin des années 90, Daewoo perd malheureusement son indépendance et GM acquiert la majorité des parts de l’entreprise en 2002. A partir de 2005, le nom de marque « Daewoo » est abandonné en dehors de Corée du Sud et remplacé par le label Chevrolet, la marque de tradition de General Motors.

 

Daewoo est présente depuis 1991 dans le segment des petites voitures

 

 

Grâce à la petite voiture Daewoo Tico, une reproduction de la Suzuki Alto, Daewoo remporte dès 1991 ses premiers succès, en particulier sur les marchés d’Europe de l’Est. Son successeur, la Daewoo Matiz est commercialisée à partir de 1998 et arbore un nouveau design de style italien. Elle deviendra, elle aussi, un symbole de la marque Daewoo en Europe de l’Est. La Daewoo Matiz de seconde génération est fabriquée à partir de 2001, avant que la série ne soit renommée en « Chevrolet Spark » au printemps 2010 à l’occasion de la sortie d’une nouvelle génération de modèles. A partir de 2004, Daewoo se lance dans le segment des petites voitures avec sa berline bicorps baptisée « Daewoo Kalos ». Suite à la restructuration au sein du groupe GM en 2005, la Daewoo Kalos sera renommée en « Chevrolet Kalos ». Un an plus tard, ce modèle était également disponible sur les marchés européens en version tricorps sous le nom « Chevrolet Aveo ».

 

Daewoo se lance dans la classe compacte en 1994

 

 

La Daewoo Nexia, développée en coopération avec GM sur la base de l’Opel Kadett, constituait le premier modèle que les Sud-Coréens ont osé introduire sur le marché européen des voitures compactes en 1994. En 1997, la Daewoo Lanos prend la place de la Daewoo Nexia et sera remplacée à son tour en 2004 par la Daewoo Lacetti. Après le changement de nom de la marque, la Daewoo Lacetti devient la Chevrolet Lacetti. En version break et berline tricorps, elle est baptisée « Chevrolet Nubira » et, à partir de 2009, « Chevrolet Cruze ». Entre 2000 et 2008, la gamme est complétée par le monospace Daewoo Rezzo, conçu sur la base de la Chevrolet Nubira.

 

Les Daewoo de classe moyenne

 

 

Le modèle Daewoo Espero, développé lui aussi en collaboration avec General Motors, se basait sur la technique de l’Opel Ascona. En 1995, la Daewoo Espero constituait la première berline commercialisée par les Sud-Coréens dans la classe moyenne des marchés européens. Après avoir été complètement remodelé, ce modèle est lancé sur les marchés sous le nom de « Daewoo Leganza », avant d’être évincé en 2002 par la Daewoo Evanda. Celle-ci présentait une carrosserie plus longue que le modèle précédent. En 2006, le groupe General Motors présente le modèle successeur baptisé « Chevrolet Epica » qui avait été conçu par Daewoo en Corée du Sud.

L'histoire de Daihatsu L'histoire de Dacia