Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Ferrari

18 mars 2014

L'histoire de Ferrari

L'histoire de Ferrari

Ferrari incarne comme aucune autre marque le souhait intime de tous les conducteurs souhaitant rassembler dans un seul modèle rapidité, sportivité et élégance. Cette firme italienne, qui joue aujourd’hui principalement un grand rôle dans la Formule 1, produit des modèles qui séduisent avec leur style aérodynamique et sont destinés à une clientèle exigeante. Le logo en forme de cheval noir cabré est symbolique pour différentes raisons. Il constitue non seulement une référence au pilote de chasse italien de renom, mais aussi au fabricant allemand Porsche, lequel employait déjà un cheval dans son logo dès les années 20.

 

Le fondateur de Ferrari est l’ancien pilote de course et mécanicien qualifié Enzo Ferrari qui, entre 1929 et 1938, dirigeait l’équipe Scuderia Ferrari, représentante de l’écurie de course d’Alpha Romeo qui remporta de nombreuses victoires. Après la fin de sa carrière, Enzo a décidé de produire des modèles sous son propre nom. On pense principalement à des voitures de course, telles que la Ferrari 125 C équipée d’un moteur V12. Créée en 1947, ce modèle marquait les débuts d’une histoire d’entreprise couronnée de succès.

 

Les succès des Ferrari de courses ont encouragé la marque à développer des modèles pour les routes. Enzo confia aux meilleurs designers automobiles de l’époque de la firme Pininfarina la mission de conception de voitures de sport unique en leur genre en termes d’aérodynamisme. Ferrari équipa les modèles ainsi conçus de moteurs de 8 cylindres, voire de 12 cylindres, qui se distinguaient déjà des autres moteurs sportifs de leur époque avec leurs vrombissements si singuliers. La marque atteindrait un grand niveau de popularité auprès des classes très aisées d’Europe et d’outre-mer.

 

Et pourtant, malgré les différentes innovations apportées au fil du temps, la marque Ferrari a dû s’adapter à l’évolution. Dans les années 70, différentes réglementations relatives au bruit et aux gaz d’échappement ont vu le jour, lesquelles ont créé une véritable rupture dans le segment des voitures de sport. Par ailleurs, l’entrée massive de nouvelles firmes dans la Formule 1 a sensiblement compliqué les choses pour la marque italienne. Ce n’est qu’avec l’arrivée de Niki Lauda à la fin des années 70 que l’honneur entaché de la marque a pu être sauvé. Dans les années 80, Ferrari investit énormément dans la modernisation de ses installations plutôt que dans la conception de nouveaux modèles. Ce n’est qu’au début des années 90 que Ferrari remporte à nouveau du succès pour ses modèles « de route ». La demande en voiture de luxe a augmenté et aujourd’hui, Ferrari figure parmi les voitures les plus désirées des personnes très aisées.

 

Depuis les années 50, tous les modèles de la marque Ferrari se situent à la limite du « techniquement réalisable » et affichent un design unique en son genre. Le modèle baptisé « Ferrari F355 » présenté pour la première fois en 1993 a été fabriqué à raison de 12 000 exemplaires en versions coupé, targa et cabriolet. Son successeur direct dans le segment des modèles « pour la route » était la Ferrari F360, équipée d’un moteur V8 3,6 l de 400 ch. La Ferrari 550 de 12 cylindres est fabriquée entre 1996 et 2001 en versions roadster et coupé. On citera également la classique Ferrari 456 qui a été fabriquée durant plus de 11 ans à partir de 1993. Son look subira plusieurs modifications durant cette période, au niveau de l’espace intérieur et des différents types de transmission possibles.

 

La Ferrari F50 ne fut produite qu’en 349 exemplaires et constitue un supercar de 1997, conçu à l’occasion du cinquantième anniversaire de la marque. Son moteur de 520 ch et constitue une amélioration d’un ancien moteur de Formule 1. Son successeur portait le nom du fondateur de la marque, « Ferrari Enzo », et est aujourd’hui le modèle le plus rapide qui ait été conçu par les italiens avec une vitesse maximale de 365 km/h. Le modèle spécial Ferrari Enzo FXX, interdit en Allemagne, développe une puissance maximale de 800 ch contre 600 ch pour la version standard.

 

La Ferrari Testarossa constitue un incontournable parmi les voitures de course. Fabriquée de 1984 à 1996 avec différentes variantes d’équipement, elle pouvait générer une puissance de 390 ch et passait de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes, ce qui faisait d’elle un modèle des plus avant-gardistes de son temps. La Ferrari Testarossa avait été conçue sur la base de la Ferrari Mondial, laquelle avait été dessinée par Pininfarina en version coupé uniquement. Elle était de plus grande dimension et pouvait disposer, en option, de sièges arrière, mais restait tout de même un peu en-dessous des autres modèles Ferrari en termes de puissance. Enfin, le modèle le plus récent de la marque Ferrari est baptisé « Ferrari Superamerica ». Il n’a été produit qu’en 559 exemplaires. Classé dans la série 575, il présente aussi un toit en verre qui peut venir se loger dans le coffre.

L'histoire de Fiat L'histoire de Dodge