Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Infinity

25 mars 2014

L'histoire de Infinity

L'histoire de Infinity

La marque premium de Nissan baptisée « Infiniti » voit le jour en 1980

 

 

Les critiques avaient fusé lorsque le fabricant automobile japonais a lancé son premier modèle en Europe. Certes, les prix étaient des plus attractifs, mais le design peu ambitieux et plutôt vieillot laissait beaucoup à désirer. Ensuite, la roue a tourné. En présentant sa nouvelle marque de luxe Infini sur les marchés nord-américains en 1989, il fit référence la tradition japonaise zen pour expliquer à ses clients le styling de ses nouveaux coupés, berlines et cabriolets sportifs des classes moyennes et supérieures. A partir de 2002, Nissan compète la gamme d’Infiniti avec des SUV, des crossover et une série propre de coupés. Cette nouvelle série marquera les débuts de la marque de luxe Infiniti en Europe. Depuis 2008, la marque Infiniti dispose de succursales situées en Allemagne.

 

Les premiers modèles Infiniti sont introduits dans les classes moyenne et supérieure

 

 

Si Nissan présentait une gamme complète, Infiniti, quant à elle, ne devait offrir que des modèles avec équipement haut de gamme et moteurs performants du constructeur japonais. C’est le modèle baptisé  « Infiniti M30 » qui ouvre la voie. Offerte sur les marchés nord-américains en version coupé et cabriolet entre 1989 et 1990, elle sera remplacée par l’Infiniti Q45. Cette dernière était une berline de classe supérieure disposant d’un moteur V8. Viendront ensuite compléter la gamme d’Infiniti la berline de classe moyenne Infiniti G20, produite en deux générations jusqu’en 2002, par la berline Infini J30 et l’Infiniti I30, son successeur.

 

Réagencement de la gamme Infiniti en 2006

 

 

En 2006, Infiniti interrompt la fabrication de la troisième génération de son fleuron, l’Infiniti Q45. Nissan dirige ensuite sa marque de prestige vers la fabrication de coupés sport et de berlines de classe moyenne. En 2006, les Japonais présentent la seconde génération de l’Infiniti M35 et de l’Infiniti M45 dans la classe moyenne. Entre 2010 et 2011, deux nouveaux modèles de la classe M voient le jour : il s’agit du modèle Infiniti M56, qui disposait d’un moteur V8 de 313 kW (420 ch) et du modèle Infiniti M37, équipé d’un moteur V6 de 246 kW (330 ch). L’Infiniti G35 reste le modèle d’entrée de gamme et sert de base pour une nouvelle génération plus puissante baptisée « Infiniti G37 » qui sera commercialisée en 2009. En plus des berlines et des coupés de la série, à partir de 2009 et pour la première fois depuis les années 90, on pouvait trouver une variante cabriolet sportif.

 

Les coupés, cabriolets et SUV Infiniti

 

 

Après ses premiers coupés conçus sur la base de l’Infiniti M30, la marque Infiniti commercialise des modèles sportifs à deux portes baptisés « Infiniti G35 » jusqu’en 2007. Ceux-ci étaient équipés de moteurs V6 de 3,5 l. Entre 2008 et 2009, le coupé est équipé d’un nouveau moteur de 3,7 générant une puissance maximale de 245 kW (328 ch). Un an après, les constructeurs japonais équipent la berline de la série Infiniti G37 du même moteur. Un nouveau cabriolet avec toit en acier escamotable appelé « Infiniti G37 » voit le jour en 2010. Infiniti offre également sur les marchés européens sa série de SUV Infiniti EX depuis 2009. Ces SUV disposent de moteurs 3,7 l. Enfin, la gamme de modèles de la marque Infiniti se complètera avec le crossover Infiniti FX et le grand SUV Infiniti QX, surtout destiné au marché nord-américain.

L'histoire de Isuzu L'histoire de Hyundai