Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Lamborghini

31 mars 2014

L'histoire de Lamborghini

L'histoire de Lamborghini

La naissance d’une légende

 

 

Lamborghini, reprise par VW/Audi en 1998 était passée dans les années 60 du statut de constructeur de tracteurs à celui de fabricant automobile de renommée mondiale. Le premier modèle de Lamborghini, le coupé deux places Lamborghini 350 GT, avait placé Lamborghini en concurrence directe avec Ferrari. Un moteur V12 de 206 kW (280 ch), propulsait la Lamborghini 350 GT à une vitesse de 260 km/h. Elle atteignait les 100 km/h en 6,4 s. Entre 1964 et 1967, la Lamborghini 350 GT s’est écoulée en 120 exemplaires, malgré le fait que le modèle faisait plutôt partie des Lamborghini à petit tirage. Ses successeurs, la Lamborghini 400 GT et la Lamborghini Islero se sont vendus deux fois plus. La Lamborghini 400 GT s’inspirait largement de son prédécesseur, mais fut tout de même équipée d’un moteur plus puissant de 235 kW (320 ch). La Lamborghini Islero, quant à elle, abritait un moteur encore plus puissant de 250 kW (340 ch). La Lamborghini 400 GT fut le dernier modèle à être conçu et fabriqué par l’entreprise de carrosserie italienne Touring.

 

L’ère Bertone définit le design typique de Lamborghini

 

 

Dès la fin des années 60, Lamborghini laissa la conception de ses carrosseries aux soins de l’entreprise Bertone. C’est désormais le designer de Bertone, Marcello Gandini, qui a dessiné le visage de la Lamborghini Jarama (1970-1976), de la Lamborghini Urraco (1973-1979), ainsi que de la Targa Lamborghini Silhouette (1976-1979), qui attirait les regards avec son toit en fibre de verre. Déjà en 1968, Gandini avait dessiné la première quatre places de Lamborghini, la Lamborhini Espada (1968-1978). Celle-ci était l’une des premières voitures de sport V12 à être équipée d’une boîte automatique. Ensuite, le designer Guilio Alfieris a été chargé du design de la Lamborghini Jalpa (1982-1988), avant que Gandini et Bertone ne s’occupent à nouveau du design de la marque.

 

Les Lamborghini les plus rapides

 

 

Lamborghini avait battu un record prestigieux par rapport à son concurrent Ferrari, grâce à sa Lamborghini Miura (1966-1975) qui pouvait atteindre les 300 km/h. Un moteur V12 3,9 l qui, au fil des versions, permettait à la Miura de développer jusqu’à 305 kW (414 ch). Elle faisait partie des voitures de sport les plus rapides de son époque. Elle fut suivie par la Lamborghini Countach (1974-1990) qui devait symboliser le nouveau visage de la marque avec ses portières papillon et son design anguleux. Elle abritait un moteur V12 de 276 kW (375 ch) qui sera remplacé en 1982 par un nouveau moteur de même puissance. Le modèle de pointe de la Lamborghini Countach Quattrovalvole pouvait développer une puissance de 335 kW (455 ch). Ce modèle fut remplacé par la Lamborghini Diablo (1990-2001), conçue pour être le modèle de série le plus rapide au monde. Sa vitesse maximale de 338 km/h et sa puissance maximale de 438 kW (595 ch), lui permettait de prétendre à ce titre. Dans les années 90, ce sont les versions 4x4 Diablo VT et roadster qui voient le jour.

 

Le tout-terrain le plus rapide au monde

 

 

Lorsqu’un constructeur de voitures de sport se lance dans les tous-terrains, cela donne l’off-road le plus rapide du monde. Son nom : la Lamborghini LM 002, un Sport Utility Vehicle (SUV) commercialisé entre 1986 et 1993 en 300 exemplaires. Son aspect extérieur anguleux n’était pas sans rappeler les formes d’un Hummer, même si Lamborghini a tout de même opté pour une carrosserie pick-up. Avec un empattement de près de 3 m, une largeur de 2 m et une hauteur de 1,85 m, la Lamborghini LM 002 comptait parmi les véhicules les plus volumineux de sa catégorie. Grâce à son moteur 5,2 l de 335 kW (455 ch) et de 12 cylindres, repris du modèle Countach, la Lamborghini LM 002 de 2,7 t pouvait passer de 0 à 100 km/h en 8,2 s. La vitesse maximale s’élevait à 223 km/h.

 

Les premières Lamborghini conçues sous la direction d’Audi

 

 

Le successeur de la Lamborghini Diablo, la Lamborghini Murciélago était le premier modèle du fabricant conçu sous la direction de son nouveau propriétaire, Audi. Lancée en 2001, cette Lamborghini Murciélago 4x4 née du crayon du Belge Luc Konckerwolke, tout comme la Lamborghini Murciélago LP 640, présentée en 2006, avaient repris de la Diablo ses formes anguleuses et ses portières papillon. Le moteur de 471 kW (640 ch) propulsait la Murciélago à une vitesse de 340 km/h. Ces chiffres font de la Murciélago version roadster le modèle le plus rapide de la planète dans sa catégorie. En 2003, Lamborghini introduit sur les marchés sa Lamborghini Gallardo en version coupé et cabriolet, ainsi qu’en version roadster à partir de 2005. Elle fut remplacée en 2008 par la Lamborghini Gallardo LP 560-4. Les modèles issus de la coopération italo-allemande atteignaient une puissance de 412 kW (560 ch) et une vitesse de 324 km/h.

L'histoire de Lancia L'histoire de Lada