Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Mazda

09 avril 2014

L'histoire de Mazda

L'histoire de Mazda

Le nom de marque du constructeur automobile japonais Mazda renvoie à une divinité zoroastrienne symbolisant la sagesse et la connaissance. Ce nom ressemble de plus à celui du fondateur de l'entreprise, Jujiro Matsuda. En 1920, celui-ci fonda la Toyo Cork Kogyo Co. à Hiroshima, la maison mère actuelle du constructeur de véhicules. C'est par le biais de la fabrication de pièces de machines et de perforatrices que l'entreprise, dont l'activité principale était au début la transformation du liège, parvint à son secteur d'activité actuel : la construction de véhicules motorisés. La Mazdago, un véhicule à trois roues approprié à un emploi utilitaire, marqua le début de la nouvelle ère. Suivit la fabrication en série de véhicules utilitaires, comme par exemple d'un camion à 8 roues qui portait déjà le nom de la marque enregistrée en 1934. Peu après, les usines de Matsuda furent prises dans les troubles de la guerre et durent mettre leur production au service du pays.

 

Au cours de la reconstruction, Mazda récupéra sa licence de construction de camions et, en 1950, retenta sa chance dans le segment des véhicules utilitaires. La reprise économique japonaise et la formation d'une nouvelle classe moyenne au pouvoir d'achat élevé convainquirent l'entreprise qu'il existait de forts potentiels dans la construction de voitures particulières, ce qui mena au développement de la première petite cylindrée de la marque Mazda, le coupé R360. Le pick-up, qui fut introduit un an après, et le Mazda Carol, qui fut produit à partir de 1962, furent fabriqués à plus d'un million d'exemplaires et contribuèrent ainsi fortement à la popularité croissante de la marque. Dans la foulée, les japonais réussirent à conclure une affaire avec les développeurs allemands de NSU, qui avaient conçu en 1961 le moteur à piston rotatif, lequel était extrêmement puissant mais pas vraiment économique. Le contrat de licence permettait à Mazda de construire leurs propres moteurs à partir des prototypes de cette innovation allemande. En 1967, ils furent montés de série pour la première fois de l'histoire dans la Mazda Cosmo Sports 110S. Ce modèle marqua l'entrée des Japonais dans le segment des voitures de sport, qui se trouvait à l'époque en pleine croissance.

 

Dans ces conditions, Mazda réussit, en 1972, à entrer dans le marché européen en créant la société Mazda Motors Deutschland GmbH à Hilden. A la fin des années 70, Mazda présentait la base de départ de l'évolution prévue pour les années suivantes : la voiture de sport classique RX-7 présentée en 1977, la Capella qui était le prédécesseur de la 626 actuelle, et la Familia qui existe aujourd'hui sous le nom de Mazda 323, devinrent des modèles dans les domaines du design, de la finition et de la technique. La rentabilité et le confort sont depuis des signes distinctifs du constructeur japonais. La participation de Ford ouvrit le marché américain aux Japonais et permit à Mazda de s'établir au niveau mondial.

 

Suivit, en 1989, l'introduction d'un véhicule dont le succès perdure aujourd'hui encore : le MX-5 Roadster. Cette voiture de sport décapotable devint un culte dans la classe moyenne supérieure grâce à son apparence à la fois élégante et compacte, ses performances dynamiques et son rapport qualité-prix optimal. Il devint le roadster le plus vendu de l'histoire. La Mazda 787B qui fut, deux ans plus tard, la première voiture japonaise et le premier véhicule équipé d'un moteur à piston rotatif à remporter les 24 Heures du Mans, et ce avec deux tours d'avance sur le modèle Jaguar alors prédominant, contribua à la réputation d'excellent constructeur de moteurs. L'introduction de la Mazda MX-6 qui reprend les formes de la Mazda 626, consolida la position de Mazda dans la classe des berlines.

 

Le travail innovant des constructeurs de moteurs japonais se poursuit : la RX-8, qui est tout à fait comparable aux voitures de sport européennes haut de gamme de Ferrari et Porsche, a établi des standards dans le domaine de la dynamique grâce à son moteur à piston rotatif „Renesis” récemment conçu. Les modèles Mazda 3, 5 et Mazda 6 viennent élargir la gamme et garantissent à Mazda des parts du marché mondial des véhicules de classe moyenne. La philosophie de l'entreprise s'est adaptée aux priorités de notre époque. Le fait que Mazda ait rapidement inclus des catalyseurs et des filtres à particules dans l'équipement de série de ses véhicules, les expériences faites avec des sources d'énergie écologiques, telles que l'hydrogène et les piles à combustible, et le système complet de reprise attestent que Mazda pratique une gestion raisonnable des ressources naturelles et une politique d'entreprise à long terme.

L'histoire de Mercedes-Benz L'histoire de Maybach