Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Rover

22 avril 2014

L'histoire de Rover

L'histoire de Rover

La dernière Rover sort des usines en 2005

 

 

En 1904, la Rover Eight fut la première voiture à être commercialisée par Rover, fondé en 1884. C’est d’abord en développant de solide tous-terrains, comme le Land Rover, et des berlines haut de gamme que la marque s’est établie. Rover fut racheté en 1967 par British Leyland, qui deviendra en 1982 le groupe Austin Rover, puis 4 ans plus tard, le Rover Group. Plusieurs voitures anglaises de légende se sont retrouvée par intermittence sous le toit de Rover, comme la Mini ou encore les sportives de MG et de Triumph. En 1994, BMW reprend le groupe avec les marques Land Rover, Rover et Mini. Le groupe fut définitivement scindé en 2000. Mini resta chez BMW et Land Rover fut d’abord racheté par Ford puis par la marque indienne Tata huit ans plus tard. MG et Rover demeurèrent sous le nom MG « Rover Group ». Lorsque le groupe devint la propriété chinoise de Nanjing en 2005, la production des modèles Rover fut stoppée. Nanjing commercialisait la MG TF sur les marchés européens depuis 2008. Les droits de fabrication de la Rover 75 et Streetwise passaient chez le constructeur chinois Shangai Automotive. N’ayant pas pu acheter les droits de la marque « Rover », la Rover 75 continua d’être produite en Chine sous le nom « Roewe 750 ».

 

Rover et les petites voitures

 

 

La petite Rover métro représente Rover dans les années 80 dans le segment des petites voitures, conçue par Austin comme successeur de la Mini, de même que par la Rover Série 100 dès les années 90 jusqu’en 1998. Vint ensuite s’ajouter la Rover Streetwise en 2003, qui attribuait au petits modèles une tout nouvelle allure grâce à son look SUV et son équipement de luxe.

 

Rover et ses compactes

 

 

Dès 1984, Rover développe en collaboration avec Honda la série 200 dans la classe compacte, développée techniquement sur la base de la Honda Civic. Les berlines tricorps 4 portes Rover 213 et Rover 216 disposaient d’une cylindrée comprise entre 1,3 l et 1,6 l. Conçues à partir de la Honda Concerto, les Rover 214 et 216 et 220 figuraient dans la série XW. Rover vendra ainsi plus d’un million de voitures jusque la fin de la production de la série XW, rendant ainsi la série la plus populaire de l’histoire de Rover. C’est la série RF qui reprendra le flambeau de 1995 à 2000. De la Rover 214 à la Rover 218, elles pouvaient être équipées d’un des six moteurs essence disponibles. Trois versions diesel pouvaient équiper le modèle 220. La Rover 25 se situait dans la classe compacte. Elle était disponible en version 2.0 l diesel et en 3 versions essence différentes.

 

Rover et sa classe moyenne

 

 

Des berlines et breaks de la série 400 ont fait leur apparition dans la classe moyenne en 1990. Ces modèles étaient commercialisés sous le nom « Rover » et s’inspiraient de la Honda Concerto sur le plan technique. Les Rover 618 et 623, inspirés de la Honda Accord, faisaient partie de la série 600, fabriquée entre 1993 et 1999. La Rover 75 prendra le relais de cette série et sera commercialisée jusqu’en 2005. Des moteurs 1,8 l à 4,6 l ainsi qu’un diesel V8 CDTi plus puissant équipaient les berlines et les breaks de ce modèle. Rover était aussi présent dans le haut milieu de gamme avec son modèle SD1, produit de 1976 à 1987, ainsi qu’avec la série 800, de 1986 à 1999. Des berlines bicorps et tricorps et des coupés faisaient aussi partie de cette série.

L'histoire de Saab L'histoire de Rolls Royce