Téléphone   06.58.86.04.46

L'histoire de Skoda

26 avril 2014

L'histoire de Skoda

L'histoire de Skoda

L'histoire de l'entreprise automobile Skoda commence en 1895, ce qui fait cette entreprise le troisième plus ancien constructeur automobile du monde. Deux hommes commencèrent à l'époque la production de bicyclettes : le libraire Vaclav Klement et le mécanicien Vaclav Laurin. Dans la ville de Mlada Boleslav, située en République tchèque actuelle, ils fabriquent des bicyclettes du joli nom de Slavia et posent ainsi la première pierre de Skoda.

 

En 1899, Klement & Laurin font un pas en avant et lancent une motocyclette qui réussit la conquête du marché anglais. Cette création est admirée en raison du cadre spécial qui protège le moteur et des éléments de commande innovants qui se trouvent sur le guidon. 5 ans plus tard, la motocyclette est équipée d'un moteur à 4 cylindres, dispose de 570 cm3 et d'une puissance variant de 4,5 à 5 CV. Elle fait fureur en 1905 lors du championnat du monde.

 

Au cours de cette même année est également fabriquée la première automobile, la Voiturette A. Cette petite voiture de sport 1 litre à 2 cylindres marque les débuts de la réussite du constructeur. Neuf autres modèles vont suivre à partir de 1907. De la voiture à moteur V2, en passant par les grands fourgons ou les bus, l'entreprise familiale s'essaye à tout. C'est grâce à cette passion pour l'expérimentation que fut développée la première routière à 8 cylindres de 4,9 litres.

 

Le succès de leurs voitures permet aux fondateurs de transformer l'entreprise en société anonyme. Le capital s'élève à l'époque à 2,5 millions de couronnes et passe dans le financement de la production d'environ 250 automobiles. L'entreprise devient ainsi le plus grand constructeur automobile de son époque. Elle exporte dans le monde entier, entre autres en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Russie et même au Japon.

 

Outre de nombreux types de voiture, de camion et de bus, la gamme de produits comprend, en 1925 déjà, également des machines agricoles et des moteurs d'avion. Mais la crise économique des années 20 entrave l'expansion de l'entreprise. Afin de pouvoir mieux s'établir sur le marché, l'entreprise fusionne avec les usines Å koda de Pilsen. Suite à cette consolidation, l'entreprise produit bientôt des véhicules à quatre, six et huit cylindres portant le logo actuel de Å koda, une flèche ailée.

 

En 1930, le groupe peut se permettre d'externaliser sa production. La société anonyme indépendante de construction automobile, Soda, est née. Popular, Favorit, Rapid et Superb sont les premiers types de véhicule à être produits.

 

La Deuxième Guerre mondiale met fin à la gamme existante. Pendant la guerre sont produits des véhicules cubiques, des pièces d'armement, des véhicules tout-terrain et le tracteur à chenilles RSO. Mais à partir de 1946, Å koda recommence à zéro. A présent nationalisée, l'entreprise développe, en 1952, le premier véhicule à carrosserie ponton, la Sedan (type 1200) et devient ainsi le précurseur d'un tout nouveau design. La Skoda Octavia en break et la Å koda Felicia en cabriolet remportent du succès avec ce look et deviennent les modèles les plus populaires de Å koda.

 

Mais le développement évolue à une vitesse vertigineuse dans les années 60 / 70 et Skoda doit se donner du mal pour pouvoir suivre le rythme. En 1987, l'entreprise réussit un nouveau coup d'éclat avec les voitures de la série Favorit. Elles disposent d'une traction et toutes les versions sont produites à plus d'un million d'exemplaires.

 

La situation politique après 1989 contraint le gouvernement tchèque et le groupe à se protéger et à s'établir solidement sur le marché international à l'aide d'un nouveau partenaire. Déjà en 1990, on se décide en faveur de Volkswagen, avec qui Skoda fonde une joint venture le 16 avril 1991.

 

Le rapprochement avec Volkswagen rend nécessaire et possible de recourir à des bouleversements dans tous les secteurs de l'entreprise, qui se nomme dès lors Å koda automobilova a. s. En 1994, la Å koda Felicia est équipée d'un moteur Volkswagen et, en 1996, l'Octavia I (la première sous le nom de Volkswagen-Skoda) naît dans le sillage de la nouvelle Volkswagen Golf. Dans les années suivantes, l'Octavia est, de plus, lancée en break et en tout-terrain.

 

En 2000, le nouveau modèle Fabia est récompensé du Volant d'Or. La Superb, voiture de classe moyenne supérieure, est lancée un an après. A la fin du millénaire, l'entreprise s'est particulièrement attachée à l'amélioration de la sécurité et du confort de ses modèles Fabia, Octavia et Superb. Elle investit une partie non négligeable de son budget dans le perfectionnement de systèmes ABS et ESP. Même les petites voitures, comme la Fabia, sont disponibles avec un système de climatisation, et l'Octavia 4x4 dispose depuis d'un embrayage Haldex spécial qui permet le fonctionnement optimal de la transmission intégrale.

L'histoire de Smart L'histoire de Seat