Téléphone   06.58.86.04.46

 

«BREIZH-Info»            « VW - T1 »          « VW - T2 »         « VW - T3 »          « VW - T4 »          « VW - T5 » 

T4 (1990 - 2003)




Avec l'introduction du T4 (désignation interne: Type 7H) en août 1990, - une refonte complète - au bout de 34 ans, l'ère de la traction et moteur arrière s’arrête à l'usine Volkswagen de Hanovre. Le T4 a été le premier modèle de VW Transporteur, qui était disponible avec deux empattements et deux longueurs. Le nouveau concept d'entraînement avec un moteur en ligne monté en transversal avec traction avant a eu comme principal avantage, un plancher de chargement en continu.


Caravelle GL empattement longVoiture de policeVoiture d'ambulanceTransporteurCaravelle empattement court


Le châssis dispose une suspension indépendante, à l'avant il y avait un bras à suspension double et triangulation avec barre de torsion. À l'arrière, on a ajouté une suspension à bras longitudinal avec ressorts hélicoïdaux, ce qui a permis un plancher avec un chargement bas. Comme direction, une direction à crémaillère a été utilisé, dans des camionnettes avec cinq cylindres, Caravelle et Multivan GL avec assistance hydraulique. Depuis 1995, tous les T4 avaient une direction assistée. Au lancement, les modèles à quatre cylindres étaient encore sur le marché équipée d'un châssis à 14". À l'essieu arrière les freins à tambour étaient utilisés jusqu'à la fin 1995. Le système de freinage, était, comme depuis le T2, équipé par une répartition de charge dépendant de la force de freinage pour assurer un freinage uniforme de toutes les roues dans toutes les conditions de chargement. Une transmission automatique n'était disponible qu'avec les moteurs à cinq cylindres, la climatisation uniquement avec les moteurs de 2,0 litres.

Le transporteur qui a été utilisé principalement comme camion d'entreprise et du gouvernement, le Multivan était surtout apprécié par les particuliers, car la conception pratique de l'intérieure (table pliante, lit, sièges individuels dans la deuxième rangée) offrait beaucoup de confort pour les voyages, tout en gardant les dimensions d'une grande berline donnant ainsi une facilité d'usage dans la vie quotidienne. Il n'y avait que cette version qui était destinée à l'exportation pour les Etats-Unis - comme Eurovan avec un équipement supérieur.

Le T4 existait avec deux empattements différents (2920 mm et 3320 mm), le Multivan uniquement avec un empattement court. La surtaxe était initialement que de 1000 DM (500€) pour la version longue.

Contrairement aux modèles précédents du T2 et T3 avec un moteur arrière, il n'y a pas de "coffre de trésor" sous le plateau du pick-up. Le petit espace de rangement verrouillable dans une sous-structure fermée entre le moteur et la cabine, on trouvait également sur la version avec cabine double du T3. Pour le T4 certains entreprises tiers ont proposés une version plus petite comme accessoire.

L'armée a pris ce modèle à partir de 1995 comme successeur du pick-up T3 et s'en est procuré environ 5600 véhicules.


Niveaux de finition du T4 en Allemagne 

Le T4 est disponible comme suite:


  • Les transporteurs dans de nombreuses versions (fourgonnette, break, pick-up  et pick-up avec double cabine, etc)
  • Syncro dès 1993, quatre roues motrices en conjonction avec les moteurs à cinq cylindres, depuis 1996 également en VR6. Les T4 Syncros proviennent tous de Hanovre, et ont eu le même châssis que la traction avant, ce qui les rendent moins efficace que les T3, dans leur capacité hors-route .
  • Van Caravelle (codes supplémentaires, tels que "C" ou "CL" comme chez les T3). De l'extérieur, il se distingue à peine du transporteur, mais le revêtement intérieur réjouit en haute qualité, d'un ciel rembourrée, avec au maximum 9 places, y compris le siège du conducteur. Essuie-glace arrière et les appuie-tête arrière était de série, dès le début  (chez le Kombi Transporteur plus tard)
  • Van Caravelle GL comme le point culminant du programme: pare-chocs au couleur de carrosserie, enjoliveurs pleins, vitres teintées, rétroviseurs électriques, sièges en tissu et le niveau de carburant dans les panneau latéral ne sont que quelques exemples de nombreux équipements qui ont été ajoutés au cours des années.
  • Le Multivan véhicule de famille et de loisir (six sièges). À l'extérieur ce modèle simple de base, était à peine distinguable du Transporteur Kombi, seulement dans les détails tels que le liston sur la porte coulissante (noir au lieu de clairs) et les enjoliveurs pleins. Mais l'intérieur, entièrement doublé, le plancher en bois avec un revêtement en plastique dans l'habitacle, banquette arrière avec fonction lit, (siège du passager rotatif) à l'avant et un siège du milieu individuels avec accoudoirs, rideaux boutonné pour toutes les vitres, 2 vitres coulissantes, miroir de courtoisie passager éclairé, une seconde batterie et une glacière étaient des séries. La place, ou les places centrales individuelles étaient fixes jusqu'au modèle 1999 course contre la direction (avec un strapontin), puis tournant. Avec les sièges tournant le refroidisseur sous le siège était éliminé.
  • Multivan Allstar et Classique véhicule de famille et de loisir. À partir du modèle des années 1993, une version à sept places du Multivan était rajouté, qui avait un excellant équipement pour son temps: rétroviseurs et vitres avants électriques, tapis sur tous le plancher, fermeture centralisée, vitres teintées, jantes alliage, lecteur de cassette avec haut-parleurs avant et arrière. L'Allstar était reconnaissable par sa jupe gris-argent tout autour et les sièges avec housses à motifs gris clair / rose clair, le Classique qui sortait un peu plus tard, avec finition uni intemporelle y compris les pare-chocs et housses de siège, comme le GL Caravelle.
  • Véhicule de camping California Coach avec toit relevable, toit compact ou toit en "nez" fixe.
  • Véhicule de camping California Exclusif avec un toit fixe plus élevé en alcôve.
  • Véhicule de camping Carthago Malibu avec toit relevable.
  • ClubVan Kamei , un véhicule de la société Kamei a été construite à Wolfsburg, sur la base de la Caravelle. Il y a seulement environ 100 exemplaires. Typique pour ce véhicule sont les six sièges individuels, dont les deux sièges de la troisième rangée sont à réglage électronique, entre eux, deux tables pliantes. Jusqu'à l'introduction du business c'était la voiture la plus chère de VW, qui était surtout utilisé en tant que véhicule de conférence. De l'extérieur distinguable par l'aileron avant et les côtés bordés.
  • Le Business comme un successeur indirect à la version du "Carat" du T3, un véhicule pour les riches ou les voyageurs d'affaires. Ce véhicule était jusqu'à l'introduction du VW Phaeton la voiture la plus chère de la marque Volkswagen.

 

T4 GP (1996-2003) 


L'année 1995/1996 le T4 a subit une «grande amélioration du produit» "große Produktaufwertung" (GP), un nom propre de VW. Particulièrement frappant est le prolongement de la carrosserie du véhicule avant de 8 cm pour le Multivan et le Caravelle. Pour ces versions haut de gamme la grille rectangulaire a était changé dans la forme "Happy Face" typique pour les VW dans cette époque. Les phares étaient cunéiforme sur un avant prolongé, les feux de clignotants sont devenu blanc au lieu du jaune auparavant. VW a voulu mettre en évidence optiquement les variantes de voitures particulières comme Caravelle et Multivan par rapport des Transporteurs, modèles qui ont conservés le visage actuel jusqu'à la fin de leur production. Les roues étaient équipées par des freins à disque, l'avant livré avec un nouveau pare-chocs, l'arrière avec deux feux de brouillard (qui n'était équipé que sur la gauche avec une ampoulepour des raisons juridiques en Allemagne et dans de nombreux autres pays). Pour la première fois, avec cette amélioration «GP» un moteur TDI de 2,5 litres a été utilisée, qui étaient déjà connu dans l'Audi 100, mais réduit à 75 kW (102 ch) pour le T4. Le montage du moteur de 2,8 litres VR6 était, avec l’allongement de la partie avant, pour la première fois possible - le moteur le plus extrême de l'époque avec 103 kW ou 140 CV -. Depuis 1998, une version revalorisée du moteur TDI avec de 111 kW ou 150 ch était disponible, caractérisé par un «I» rouge dans le logo «TDI». En même temps, une version moins puissante du TDI avec 65 kW ou 88 ch a été proposé, caractérisé par un "I" bleu dans le Logo «TDI». La production de diesel à quatre cylindres, restait cependant, avec des moteurs atmosphériques jusqu'à la fin de leur production. Le moteur à cinq cylindres diesel à aspiration naturelle restait également au programme, par contre il n'était pas mis à la technologie SDI, et à subit une légère réduiction à 75 ch avec Oxi-catalyseur. La dernière nouveauté dans l'année 2000 était le remplacement de l'ancien VR6 par une version révisée à 150 kW ou 204 ch, caractérisé par un «6» en rouge dans le «V6».

Types de moteur 

 

Essence

 
ModèleCapacitéSoupapesPuissance maxi à min -1Couple maxi à min -1Code du moteurAnnée

Moteur à quatre cylindres en ligne

1,81781 cm ³849 kW (67 ch) / 4000140 Nm/2200PD1990-1992
2,01968 cm ³862 kW (84 ch) / 4300159 Nm/2200AAC1990-2003

Moteur à cinq cylindres en ligne

2.52461 cm ³1081 kW (110 ch) / 4500190 Nm/2200AAF / ACU / AEU1991-2003
2.52461 cm ³1085 kW (115 ch) / 4500200 Nm/2200AET / APL / AVT1997-2003

Moteur VR à six cylindres

2.8 VR6 2792 cm ³12103 kW (140 ch) / 4500240 Nm/3000-3400AES1996-2000
2,8 V 62792 cm ³24150 kW (204 ch) / 6200245 Nm/2500-5500AMV2000-2003
 

Diesel

 
ModèleCapacitéSoupapesPuissance maxi à min -1Couple maxi à min -1Code du moteurAnnée

Moteur à quatre cylindres en ligne

1.9 D1896 cm3844 kW (60 ch) / 3700127 Nm/1700-25001X1990-1995
1.9 TD1896 cm3850 kW (68 ch) / 3700140 Nm/2000-3000ABL1993-2003

Moteur à cinq cylindres en ligne

2.4 D2370 cm310

55 kW (75 ch) / 3700

160 Nm/1900-2900AJA1997-2003
2.4 D2370 cm310

57 kW (78 ch) / 3700

164 Nm/1800-2200AAB1990-1998
2.5 TD I2461 cm310

65 kW (88 ch) / 3600

195 Nm/1900-2500AJT / AYY1998-2003
2.5 TD I 2461 cm310

75 kW (102 ch) / 3500

250 Nm/1900-2300ACV / AT / AXL / AYC1995-2003
2.5 TD I 2461 cm310111 kW (151 ch) / 4000295 Nm/1900-3000AHY / AXG1998-2003
       

Le TDI de 88CV est marqué d’un " I "en bleu, pour le TDI de 102CV le "TDI" est entièrement en argent, tandis que chez le TDI de 151CV le " I " est marqué en rouge